mercredi 25 juin 2014

Solitude choisie


Quand je dis que j'aime travailler seule, comme aujourd'hui, la plupart des gens ne comprennent pas. Mes collègues doivent penser que je ne veux pas être avec eux. Ce n'est pas du tout le cas. Vraiment. Ce n'est pas une solitude contre les autres, mais pour moi même. Travailler à plusieurs ne me pose aucun problème, c'est agréable. Mais la solitude est ma compagne fidèle depuis la plus tendre enfance. Je l'aime comme une soeur. Elle n'est pas triste ou misérable, sinon je ne vois pas pourquoi je l'apprécierais. Je suis une cérébrale. Ma solitude est pleine, vivante, riche. Elle est conscience, respiration, connexion. Seule je réfléchis, je pense, je refais le monde, je cherche, je trouve parfois... Du corps et de l'esprit, ce dernier a toujours été dominateur chez moi. C'est pourquoi je dis souvent que je ne m'ennuie jamais. En tout cas, je n'en ai pas le souvenir. Au contraire, mes moments de solitude sont un souffle de vie intense, essentiel à mon bien être.
Est ce que je fuis les autres? Je ne m'en rends pas compte. J'aime les échanges et les belles rencontres. Mais seule, je n'ai jamais manqué d'activité. Enfant, il suffisait de me mettre dans un coin avec une feuille et des crayons, ou encore de me laisser jouer dans le jardin. Je trouvais toujours mon bonheur. Je me revois faire les cent pas, en équilibre sur une planche, tout en récitant un interminable poème que j'inventais au fur et à mesure. Ou encore je construisais des parcours et des labyrinthes pour les fourmis, et je les observais pendant des heures. Parfois je ne faisais rien du tout. C'est bien aussi, ne rien faire. Les enfants ne savent plus ce que c'est, pressés comme des citrons par une société si compétitive. Il faut savoir se poser, souffler, voir la beauté du monde, de la vie, prendre conscience du souffle d'air qui emplit nos poumons. Et s'en servir pour créer quelque chose de beau. Ne serait-ce qu'un sourire.


 (Texte extrait du projet "Brins de vie" 2014)

3 commentaires:

  1. Ce que tu dis me parle beaucoup. Cela ressemble en partie à ce que je suis, à la manière dont je fonctionne.

    RépondreSupprimer
  2. Je passerais des heures à regarder les enfants, qui ont cette capacité d'imagination, d'inventer tout un monde imaginaire rien qu'avec un morceau de bois, une plume etc ... Tu as tout simplement gardé ta candeur qui manque à tant d'adultes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mots me manquent pour te répondre, Anne... Je suis très touchée. Merci!

      Supprimer

Merci de me laisser votre avis!
Pour laisser un com' facilement:
-si vous avez un site, choisissez nom/URL et tapez votre nom ou pseudo, puis l'adresse de votre site.
-si vous n'avez pas de site, choisissez aussi nom/URL, et n'indiquez que votre petit nom, laissez la case URL vide.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...